Les bacs Bâlois


Use the BACK-Icon twice to return to VTour


'idée de construire des bacs qui était accrochés à un câble été venu à Jakob von Hof (1815-1900) qui était directeur de la société d'amis des arts pendant 25 ans. Le premier bac portait le nom "Rheinmücke" et traversait le Rhin entre le Harzgraben et l'orphelinat de 1854 à 1877, au même endroit alors ou se trouve maintenant la Wettsteinbrücke. Le deuxième bac qui reliait le Totentanz avec la caserne a été construit en 1862. Non seulement ces bacs raportaient beaucoup d'argent (cet argent a permi de construire le musée d'art inauguré en 1872) mais ils étaient aussi les seules liaisons entre Petit-Bâle et Grand-Bâle et pour ces raisons on avait decidé de construire encore plus de bacs. En 1877 on a construit un bac entre la cathédrale et la Riehentorstasse, en 1894 un bac entre le St.Albantor et l'hôpital des enfants (Kinderspital) et en 1895 un autre entre l'abattoir et l'Offenburgerstrasse, mais on a mis ce bac hors service en 1934 et il n'a été remis en service qu'en 1989.
Presque 26 milion de person ont utilisé ces bacs pendant les premier cent ans. Parcequ' on ne pouvait pas se décider pour les nom des divers lignes la société d'amis des arts a fait un concour pour donner des noms aux lignes. Plusieurs centaines d'idée on était examiner par un jury qui s'est alors décidé pour les trois société d'honneur de Petit-Bâle.

Depuis les lignes sont nommé de cette façon:
Le bac de St.Alban"Wide Maa"
Le bac de la cathédrale"Leu"
Le bac de Klingental"Vogel Gryff"
Le bac de Birsfelden (1853-1950)"Ueli"
Le bac de St.Johann (depuis 1989)"Ueli"

Mais le nom geographique est plus commun aux Bâlois. Les bacs sont restés en mains privées bien qu'il ai eu plusieurs attaques politiques. Depuis 1936 de plus en plus de bacs ont été donnés aux bateliers. Depuis 1974 la société d'amis des bacs bâlois s'occupe du soutient de ces moyens de transport qui sont un des points de vue les plus remarquables de Bâle. Un des bacs " Vogel Gryff " a été donner au musée des transports à Lucerne en 1984.